28 oct. 2008

Dernier maquis

Originaire de la cité des Bosquets à Montfermeil, Rabah Ameur-Zaïmeche y pose sa caméra en 2001 et réalise 'Wesh Wesh, qu'est-ce qui se passe ?', actualisation des films de banlieue réalisés dans les années 1990. Pour ce projet, le jeune réalisateur fait tout lui-même, du scénario à l'interprétation, et produit le film avec ses fonds propres. Prix Louis-Delluc du premier film, ce long métrage montre avec acuité la difficulté sociale des habitants de Seine-Saint-Denis, traités par les pouvoirs publics dans ce qui confine à un apartheid à la française. Pour 'Bled Number One', il retrouve son personnage de Kamel et met en scène avec finesse le retour au pays, et cette situation entre deux eaux d'être étranger au sein même de son territoire d'origine. Pour son sujet suivant, l'islam au sein du monde du travail, il crée une galerie de portraits atypiques dans 'Dernier maquis'. En quelques films, Rabah Ameur-Zaïmeche s'affirme comme un brillant créateur du cinéma social.